Muriel Ferraro

Sororité Baldovino
Bureau d’investigations vocales

Biographie, Contact,


Biographie

Biographie

Muriel Ferraro, chanteuse d’origine franco-sicilienne est née à Grenoble, où elle a d’abord étudié le violon. Diplômée en droit des affaires et en langues étrangères appliquées, elle se consacre ensuite au chant lyrique et se forme auprès de Florence Guignolet, puis de Leontina Vaduva et participe aux masterclasses de Mirella Freni. Ses domaines d’intérêts musicaux vont de la musique ancienne au théâtre musical en passant par l’opéra et la musique contemporaine.

Actuellement on peut l’entendre dans Les Méfaits du tabac, Concert en un acte conçu par Floriane Bonanni et mis en scène par Denis Podalydès, Les Lessiveuses, un opéra de Thierry Machuel sur une idée originale de Chloë Waysfeld avec l’ensemble 2E2M, mis en scène par Christian Gangneron.

Elle a récemment interprété le rôle de Vénus dans Tannhaüser à l’opéra de Clermont-Ferrand, novembre 2013 ; les Wesendonck Lieder au Palais Beauharnais accompagnée au piano par Alphonse Cemin; Marie dans Wozzeck, Fondation Royaumont, juillet 2012 mise en scène André Engel, dans des extraits du rôle de Brünnhilde pour la reprise de Nietzsche/Wagner : le Ring au Théâtre de l’Athénée, mise en scène Alain Bézu, direction Dominique Debart, Orchestre Lamoureux ; L’Egisto, rôle titre, de Mazzocchi et Marazzoli (1648) avec Les Paladins sous la direction de Jérôme Corréas et mise en scène Jean-Denis Monory ; Ma, spectacle jeune public de la Compagnie Eclats, autour des Chants du Capricorne de Giacinto Scelsi à l’Amphithéâtre de l’Opéra Bastille.

Par ailleurs elle a interprété les rôles d’Agathe dans Les Enfants terribles de Philip Glass, mise en scène P. Desveaux ; Giovanna, la comtesse Ceprano et le page dans Rigoletto, de Mélanie Thiébaut ; Dulcinée dans Don Quichotte d’après Massenet avec la Compagnie Étoile du Jour ; la Baronne Aspasia dans La Pietra del Paragone de Rossini avec La Clef des Chants ; la Reine des Elfes dans Der Rose Pilgerfahrt de Schumann à la Folle Journée de Nantes.

En 2014 elle fonde avec Réjean Baldovino le bureau d’investigations Sororité Baldovino.
Ce bureau a pour vocation la recherche du pourquoi et du comment des choses, notamment en matière de représentation musicale et théâtrale.
Sororité Baldovino s’est associé à Brice Sailly et Jane Piot pour créer Dell’Onesta Dissimulazione un divertissement théâtral, musical et transgenre avec du clavecin.